Terroir d'altitude

Terroir d'altitude
Vue sur les Corbières et sur la Vallée de l'Agly, vigne de cinsault et grenache noir.

jeudi 19 mars 2009

Pourquoi "Projet bioTrilla" ?

".
Je cherchais un nom pour le projet, clair et facile à comprendre par tous.

Comment réduire en un slogan : "Projet de domaine viticole bio sur la commune de Trilla en Fenouillèdes" ???

Voilà, simple et efficace. J'aurais pu trouver quelque chose de plus poétique mais ce projet n'est pas le mien mais le NOTRE !

Donc, nous trouverons ensemble le futur nom du domaine et des cuvées !


"

mardi 17 mars 2009

Première vigne acquise et quelle vigne !

".
J'ai eu beaucoup de chance...

J'ai rencontré Gilles Trouillet, le régisseur du domaine de Chapoutier à Latour de France, Bilat-Haut, celui qui a eu 98/100 par Parker, qui est sur la vidéo de France 3.

Il a personnellement 1 ha de carignan de 1903 (!!!) sur Trilla. Mais il a déjà des vignes sur 4 autres communes, et monter pour une seule parcelle lui complique beaucoup les choses. Notamment parce qu'il la traite à l'atomiseur (à dos) et ne peut pas vérifier tous les jours la clôture électrique en août et septembre...

Il me propose donc de me la vendre. Moins chère qu'il ne l'a achetée ! Il ne veut pas la voir être désherbée après l'avoir travaillée en biodynamie et labourée au cheval depuis 4 ans.
Je peux comprendre. Je récupère ainsi une des plus belles vignes par sa situation, son panorama, son grand chêne dominant, ses murets de pierre, son sol d'arènes granitiques... Et la plus vieille vigne de Trilla ! Je profite aussi du travail de Gilles depuis 2005. C'est la seule parcelle exploitée "naturellement". Quelle chance !
Il en faisait une seule cuvée : L'Indigène, que j'ai pu goûter et quel potentiel !!!
Notre grande cuvée n'est pas loin...

Et pour m'aider dans le lancement du projet, il m'a gracieusement proposé de ne la payer que l'an prochain, et de faire un "prêt" (un Commoda pour les initiés) pour cette année.
A condition d'aller dès demain la tailler.

Merci et au boulot !


"

vendredi 6 mars 2009

Reportage de France 3 Sud


"

France 3 région a fait un reportage sur le Domaine Bila-Haut de Chapoutier à Latour-de-France qui a pris la note record de 98/100 par Robert Parker lui-même.
http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=c34b_1920&video_number=0

Les journalistes voulaient avoir l'avis d'autres vignerons proches pour mesurer les retombées de ce prestige. Grâce à Jean Pla, une nouvelle fois, j'ai été "brièvement" interviewé. Ils ont bien sûr coupé le début de mon élocution sur le fait que je ne voulais pas faire de vin "parkérisé" mais que ce guide était incontournable à l'export, et sur le paradoxe des vignerons qui critiquent le système alors qu'ils rêveraient d'avoir une telle note. Ce n'est pas très grave...

Le plus important est la preuve concrète que ce fabuleux terroir des Fenouillèdes peut se hisser au niveau des plus grands et que l'on commence à parler du projet de Trilla !

video
"

dimanche 1 mars 2009

Porteur de projet

"

Je crois en ce projet.

Tellement, passionnément, au point d'y investir corps et âme, ainsi que d'y convier amis, famille, clients, anciens patrons, viticulteurs, villageois, professionnels...
Je crois passionnément en ce projet.
Un grand potentiel : un grand terroir, de grands vins, une belle histoire commune, le sauvetage d'un village et d'un vignoble exceptionnel, le privilège de lieux magiques, dans la préservation d'une nature authentique, la promotion du Fenouillèdes et du Roussillon, etc...
Je crois potentiellement en ce projet.
Des vignes enfermées dans un maquis de chênes verts, la possibilité d'être la seule exploitation sur toute la commune : la culture bio facilitée.
Je crois biologiquement en ce projet.
Pouvoir être rapidement le seul domaine indépendant en traitements agrobiologiques (tisanes et huiles essentielles) grâce à un producteur du village, les faibles coûts de démarrage en comparaison à d'autres terroirs plus cotés mais surexploités : une création originale moins risquée.
Je crois financièrement en ce projet.
Tous les cépages roussillonnais sur plusieurs expositions, de jeunes et de très vieilles vignes : une grande palette de vins possible.
Je crois techniquement en ce projet.
La beauté du site,de ses environs et le soleil du Sud : le bonheur de s'y rendre pour les partenaires et les futurs clients.
Je crois visuellement en ce projet.
Et bien plus encore...

Je crois réalistement en ce projet.
Et vous ?

"